FANDOM


Le Fléau de Valyria a été un événement catastrophique qui a eu lieu près de quatre cents ans avant la Guerre des Cinq Rois. Il a détruit la ville de l'Ancienne Valyria et a dévasté la plus grande partie de la péninsule valyrienne environnante. La destruction de sa capitale en une seule journée a provoqué la chute de l'intégralité des Possessions, qui depuis des milliers d'années avait régi la plupart du contient d'Essos. Indirectement, le cataclysme a conduit à la conquête des Sept Couronnes de Westeros par la Maison Targaryen.

Il est souvent désigné comme étant simplement "le Fléau" - en raison de sa destruction massive et de son impact historique, la plupart des gens à travers le monde comprennent que cela se réfère spécifiquement à la catastrophe qui a frappé Valyria.

Le Fléau

The Doom of Valyria - Fallen, Fallen is Bablyon

Des éruptions volcaniques massives ont anéantis Valyria

Pendant près de cinq mille ans, les Possessions étaient restées au pouvoir dans le continent d'Essos grâce à leurs dragons, des bêtes puissantes qui étaient la clé de leur pouvoir. À son apogée, les Possessions ont dominé la plupart du continent d'Essos - de Pentos à Meereen - constituant environ la moitié du monde connu. Cependant, un jour fatidique, il y a quatre cents ans, un cataclysme - qu'on appellera plus tard «le Fléau» - a détruit la capitale valyrienne, ses habitants et les terres environnantes. La chaîne de volcans près de Valyria connue sous le nom des Quatorze Flammes a explosé dans une éruption massive, consommant la ville de Valyria en cendres et en flammes, et toute la région a été détruite par des tremblements de terre. La Péninsule valyrienne elle-même a été brisée et l'océan a été balayé, devenant la zone maintenant appelé la Mer Fumeuse - qu'aucun marin n'a oser croiser et qui est censée être hantée par des démons. La cause exacte du Fléau reste un mystère : certains croient que l'éruption volcanique était une catastrophe naturelle, tandis que d'autres pensent qu'il a été déclenché par inadvertance par la sorcellerie des Valyriens. Quelle que soit la cause, Valyria a été détruite, et tous ses dragons ont été perdus avec elle, ainsi que les Valyriens qui écrivaient les sorts et les connaissances dans l'histoire. Avec son centre de puissance détruit, les Possessions se sont effondrées. Parmi les puissantes familles des Seigneurs Dragon qui régnaient sur le territoire libre, une seule famille a survécu, la Maison Targaryen, qui s'était établie à Peyredragon avant le Fléau. Plus important encore, les Targaryen sur Peyredragon possédaient les seuls dragons valyriens ayant survécu au Fléau, les seuls dragons restants dans le monde connu.

Conséquences

Avec le cœur des Possessions détruit, les colonies survivantes à l'ouest et à l'Est ont réaffirmé leur indépendance, fracturant politiquement le continent et initiant une série de guerres sauvages pour la domination connue sous le nom de "Siècle de Sang", au cours de laquelle Volantis a tenté de réformer l'empire des Valyriens sous leur règne. Plusieurs de ces colonies se sont transformées en Cités libres à l'ouest et dans les cités de la Baie des Serfs à l'est.

Pendant ce temps, sans les Valyriens et leurs dragons pour les garder en échec, les hordes montées par les Dothrakis ont balayé le continent depuis les plaines centrales de la Mer Dothrak, en pillant et en anéantissant de nouveaux territoires des régions environnantes - du point de vue de Dothraki, le Fléau a commencé leur âge d'or de conquête et d'expansion. Au nord-ouest d'Essos, la cité libre de Braavos, fondée par les esclaves qui se sont échappés et qui ont fui Valyria, s'est maintenant révélée au monde. Alors que les autres colonies valyriennes ont été laissées dans le chaos, Braavos était une île de stabilité parce qu'elle n'avait pas de liens politiques ou économiques avec les Possessions, et est rapidement devenue la plus puissante des cités libres.

Valyria est restée une ruine fumeuse au cours des quatre siècles depuis le Fléau. Même les tentatives pour passer à travers elle se sont soldées par une catastrophe - au point que même les pirates avaient trop peur de naviguer à travers la mer Fumeuse. Les navires qui naviguaient à travers la péninsule valyrienne se sont assurés de rester à une longue distance du continent, en raison de la conviction que des démons et d'autres dangers habitaient encore la région. Les cités libres exilent certaines victimes de la Grisécaille, appelés «Hommes de pierre», dans la péninsule valyrienne, et quelques-uns parviennent à survivre dans l'ombre des ruines.

Notes

George R.R. Martin a plusieurs fois déclaré s'être inspiré à la fois de la disparition de l'Atlantide et de la chute de l'empire romain pour le Fléau de Valyria.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.